L’Odyssée, l’un des textes fondateurs de la littérature européenne, et son héros Ulysse, embarquent pour un nouveau voyage – cette fois-ci à travers l’espace linguistique de l’Europe. Pour célébrer la présidence grecque de l’Union européenne, l’antenne de Paris de la direction générale de la traduction de la Commission européenne, en partenariat avec plusieurs antennes dans toute l’Europe, a organisé une exposition itinérante sur le thème de L’Odyssée dans les différentes langues officielles de l’Union européenne. Des exemplaires du livre dans les vingt-quatre langues ont été réunis, témoins de l’intemporalité de cette épopée antique, de son omniprésence dans la culture européenne, et de la diversité linguistique de l’Europe. Ce projet vise non seulement à aborder les enjeux liés aux langues et à la traduction, mais aussi à encourager les débats sur l’identité européenne, sur la situation actuelle dans la région euro-méditerranéenne, ainsi que sur l’héritage européen partagé et ses manifestations dans les cultures nationales.

L’exposition « L’Odyssée » a été inaugurée le 5 mai 2014 à Zagreb avec une lecture multilingue du chant V du texte d’Homère. Ulysse, l’éternel voyageur, se met donc en route pour un nouveau périple depuis la Croatie, dont il avait déjà – selon la légende – visité les rivages et les îles il y a plusieurs millénaires. Après une courte escale à la Bibliothèque de la Faculté des sciences humaines et sociales de Zagreb, il se rendra à Paris, Rome, Ljubljana, Vienne, Bucarest, Budapest, Sofia, Tallinn… pour finalement retrouver une fois de plus sa Grèce natale.